Béton et mortier: quelle différence ?

Rien n’est plus utile que de connaître les matériaux utilisés pour les travaux de construction ou de rénovation quand on a des projets à réaliser. Que ce soit pour lire un devis ou faire le bon choix!

Les caractéristiques du béton

Le béton bat tous les records d’utilisation dans le monde, c’est en effet un matériau incontournable dans la construction ou dans la rénovation. Il se compose majoritairement de granulats de différentes tailles, auxquels sont ajoutés ce qu’on appelle un liant qui est souvent du ciment et de l’eau. Le ciment peut être remplacé par de la chaux ou du plâtre et les granulats peuvent avoir une origine naturelle ou synthétique. Chaque type de béton correspond à des usages différents et c’est l’un de ses avantages puisqu’il s’adapte à tous les types de projets.

Sa grande résistance et durabilité lui permettent de participer très largement à la construction d’habitations. Il assure une grande stabilité aux maisons ou aux immeubles. C’est un élément incontournable dans tous les travaux de maçonnerie. Comme sa composition peut varier, il est aujourd’hui utilisé dans la décoration de la maison, comme revêtement de sol ou plan de travail dans la cuisine. Il peut même être teinté avant d’être appliqué grâce à des pigments colorés. Son application demande un certain savoir-faire, mais il n’est plus aujourd’hui qu’un simple matériau de construction !

Bon à savoir : il est possible d’alléger le béton en ajoutant des éléments synthétiques ou naturels comme le bois. Ce type de béton est particulièrement adapté pour les travaux de soubassement par exemple.

Les spécificités du mortier

Le mortier peut se présenter sous différentes formes. Il se compose de granulats, de liant et d’eau. Ce qui le différencie du béton, c’est la finesse du granulat qui est dans la plupart des cas, du sable. On retrouve également parfois des adjuvants qui lui permettent de s’adapter à des utilisations bien particulières ainsi que des pigments pour le colorer au besoin.

Il existe différentes formes de mortier qui correspondent à des utilisations différentes. Le mortier utilisé pour la pose du carrelage est appelé mortier-colle. Le mortier de ragréage est celui que vous utilisez pour reboucher des trous pour obtenir des surfaces lisses. Il est également utile pour lier certains éléments entre eux : c’est le cas pour des éléments en métal, on parle alors de mortier de scellement. Enfin, il peut aussi servir à isoler des façades extérieures, c’est alors un mortier isolant qui participe pleinement à l’isolation thermique.

Publié le 03/03/16




Demandez vos devis Construction de maison gratuits en 1 minute !