Travaux de revêtement extérieur

Travaux de revêtement extérieur

Parmi les travaux de second œuvre, on compte également la pose du revêtement extérieur de la maison. C’est lui qui assure le rendu esthétique de la maison, mais son rôle principal est avant tout de protéger la construction contre les agressions extérieures, le froid et l’humidité. Il existe beaucoup de sortes de revêtements extérieurs, et il convient en premier lieu de s’assurer de la faisabilité de son projet auprès de la mairie, qui vous informera de la réglementation locale. Les règles d’urbanismes sont parfois très strictes en matière de revêtement extérieur, surtout dans les zones protégées.




Travaux de revêtement extérieur

les différents types de revêtement extérieur

Le revêtement extérieur de la maison est une affaire de goût mais également d’isolation. C’est lui qui assure les performances énergétiques des murs extérieurs. Il est nécessaire de prendre en compte le besoin en entretien du revêtement choisi afin de lui assurer une bonne longévité et un aspect esthétique de longue durée.


Par exemple, le bois nécessitera un entretien régulier afin de conserver la nuance initiale au fil du temps. On appliquera donc une lasure ou une peinture tous les deux ou trois ans. Le bois présente néanmoins l’avantage d’être simple à poser. Ce sont en fait des lamelles de bois que l’on fixe à la charpente de la maison.


Le crépi devra être également nettoyé régulièrement afin de conserver sa couleur de départ. Il est également assez simple à poser. Il peut être projeté sur le mur à l’aide d’une taloche pour un rendu rustique, ou d’un gratté pour un rendu plus lisse et plus moderne.


Le revêtement PVC est lui aussi assez facile à poser. Cependant, il nécessite quelques précautions lors de son installation pour éviter les gondolements dans le futur. Il se nettoie très facilement grâce à un simple coup de jet de temps en temps.


Le revêtement en brique est facile à poser, avec un mortier ou un joint mince. Le nettoyage est peu fréquent et les briques bénéficient en outre d’une bonne résistance au feu.


Il existe également des revêtements en pierre. La pose est alors plus délicate puisqu’il s’agit de bien choisir les pierres, et de les poser d’une certaine manière, une à une à l’aide d’un mortier. Les pierres ont en outre tendance à s’encrasser avec le temps et leur entretien est de plus, assez complexe à réaliser. C’est aussi le revêtement le plus cher !


Le parement aluminium est un revêtement souple qui offre une large gamme de couleurs. En revanche, sa fragilité à l’impact limite son utilisation pour les niveaux inférieurs. On l’utilisera donc essentiellement à l’étage, et on installera un autre type de revêtement pour le rez-de-chaussée. L’aluminium peut en outre être utilisé partout sauf en bord de mer ou l’air salin provoquerait la corrosion du métal.




Demandez vos devis Construction de maison gratuits en 1 minute !