Travaux des fondations

Travaux des fondations

Ce sont les fondations de la maison qui assurent la transmission des charges sur le sol, ainsi que leur répartition. C’est donc une étape essentielle dans la construction de votre maison, qui nécessite l’intervention de professionnels du bâtiment qualifiés et de matériel important.




Procéder à la construction des fondations

Tout d’abord, sachez qu’il est impératif de mettre les fondations de votre future maison hors gel. Pour cela, elles doivent être enterrées à une certaine profondeur, variant selon votre région de 0.25 à 0.90 mètres. C’est également l’altitude de votre terrain qui déterminera le niveau des fondations.


Le type de fondation nécessaire sera déterminé par une étude préalable de votre sol. Ainsi la nature et la portance de votre terrain indiquera le mode de fondation (superficielles, semi-profondes ou profondes). Ainsi, si le sol présente des qualités suffisantes, la maison pourra y être fondée sans adaptation particulière, contrairement à un sol de médiocre qualité, qui contiendrait par exemple une présence importante d’argile par exemple.


Il existe trois types de fondations : les fondations superficielles, les fondations semi-profondes et les fondations profondes. On parlera de plots de fondation ou de semelles isolées, dans le cas de fondations isolées (ponctuelles). Dans le cas de fondations filantes (linéaires), on parlera alors de semelles filantes sous un voile ou sous un mur.


Travaux des fondations

Les fondations superficielles

Pour la mise en place de fondations superficielles, il faut tout d’abord retirer une couche de bonne terre puis la stocker sur le terrain de construction. C’est l’étape du décapage en découverte. Puis, le chef de chantier va réaliser l’implantation. Il s’agit de piqueter la zone à terrasser.


Les fouilles vont être creusées en rigole (dans le cas des semelles filantes), sur moins de deux mètres de largeur et moins d’un mètre de profondeur.


Ensuite vient une étape également très importante, celle du nettoyage du fond des fouilles. Cela consiste à enlever manuellement, à l’aide d’un balai et d’une pelle les cailloux et les morceaux de terre laissés par le tractopelle.


Un béton de propreté va être coulé sur une épaisseur de 5 à 10cm. Il a pour rôle d’assurer l’isolation des armatures afin d’éviter l’apparition de rouille.


Pour finir, les armatures seront installées et la semelle sera coulée.



Les fondations semi-profondes et les fondations profondes

Pour les fondations semi-profondes, on aura souvent recours au système de puits et de longrines préfabriquées.


Les fondations profondes quant à elle sont appliquées dans le cas d’un sol stable, à une profondeur importante (supérieure à 8m). Pour ce type de fondations, le sol sera sollicité par deux types d’action :


  • Le frottement de la fondation sur le sol qui l’entoure, qui offrira une résistance suffisante à l’enfoncement.
  • L’appui vertical de la fondation, qui sera réalisé sur un sol de qualité acceptable.



Demandez vos devis Construction de maison gratuits en 1 minute !